Éducation aux Médias et à l’Information. L’UNESCO sensibilise les étudiants de l’UPGC sur la gestion des fake news

 

Au regard des nombreuses conséquences de la propagation des fake news sur la cohésion sociale en Côte d’Ivoire, l’UNESCO, en partenariat avec le Ministère de la Communication, des Médias et de la Francophonie, la DITT, la PLCC et la HACA, organise une tournée de sensibilisation sur ce sujet dans les Universités publiques du pays. Cette caravane, baptisée « EMI-TOUR » et pilotée par les Bénévoles de l’Éducation aux Médias et l’Information (BEMI), a débuté le 05 juillet 2021 à l’ISTC. Ce mardi 09 novembre 2021 marque l’étape de l’Université Peleforo GON COULIBALY, après celles des Universités Nangui Abrogoua, Alassane OUATTARA et Man. L’objectif général de cette campagne est de sensibiliser les jeunes et surtout les étudiants sur les fake news, tout en leur permettant de développer des aptitudes à la détection des discours de haine et des fausses informations. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée à la salle B de la bibliothèque, en présence du Secrétaire Général de l’UPGC, Prof. DIABATÉ Donourou qui représentait le Président de l’Institution, le Prof. COULIBALY Adama. Il avait à ses côtés la Secrétaire Générale Adjointe, Dr KOUASSI A. Madeleine, le Conseiller Technique du Président de l’UPGC, Dr KOUADIO Kouakou Parfait, le Directeur du Centre de Formation Continue, Dr KONATÉ Djibril, les enseignants-chercheurs et le Personnel Administratif et Technique (PAT). L’équipe de l’UNESCO était conduite par Madame Lala OKOU, représentant la Cheffe de Bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire. Ouvrant la série des allocutions, le Secrétaire Général a, au nom du Président de l’UPGC, souhaité la bienvenue aux hôtes du jour, avant de présenter la situation face à l’ampleur des fake news. Selon Prof. DIABATÉ Donourou, cette campagne vient à point nommé pour permettre « à la population et en particulier aux acteurs universitaires d’acquérir des compétences à une éducation à la citoyenneté, à une formation esthétique et à une maitrise des langages médiatiques ». Tout en remerciant l’UNESCO pour l’initiative, il a traduit la disponibilité des autorités universitaires à conjuguer leurs efforts afin de contribuer à renforcer l’esprit critique aux Médias et à l’Information. À sa suite, Madame Lala OKOU a, au nom de la cheffe de Bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, dit toute sa joie d’être à l’UPGC dans le cadre de cette campagne de sensibilisation. Car, selon elle, la gravité de la situation imposait la tenue de cette activité afin de renforcer l’esprit critique des jeunes grâce à l’éducation aux Médias et à l’Information. Aussi a-t-elle remercié les différents acteurs qui ont œuvré à sa réussite. Une série de présentations faites par des agents du Bureau de l’UNESCO et de la PLCC a ponctué cette activité. Les échanges qui ont suivi, ont permis de mieux cerner les questions et enjeux liés à la gestion des fake news.

Sercom

DSC 5100

DSC 5110

DSC 5114

DSC 5148

DSC 5091

DSC 5108

DSC 5157